Utiliser SCORM en ménageant l’avenir

Le standard xAPI (Experience API, aussi connu sous le nom de Tin Can) est annoncé comme le successeur de SCORM. Il est donc légitime de se demander s’il faut continuer à utiliser SCORM. Pour l’instant, la réponse est oui car l’adoption d’xAPI n’en est qu’à ses balbutiements. En dehors de cas très spécifiques, vous devez donc continuer à utiliser SCORM, à condition toutefois de prendre quelques précautions…

En effet, SCORM peut être utilisé de bien des manières. Certains usages ont fait leurs preuves, d’autres restent marginaux. Les créateurs d’xAPI ont tenu compte de ce retour d’expérience et la transition de SCORM vers xAPI sera d’autant plus facile que vous aurez conscience de ces tendances.

Paradoxalement, les pratiques à éviter pour faciliter la transition vers xAPI sont celles promues par la version la plus récente de SCORM : SCORM 2004. Il s’agit de la création de parcours constitués de grains très fins, dont l’enchaînement peut être contrôlé par les mécanismes de « séquencement et navigation ».

En effet, l’affichage et le contrôle de tels parcours revient au LMS. Les parcours ainsi développés ne peuvent donc être joués que par votre LMS, ce qui constitue une forte contradiction philosophique avec l’approche d’xAPI qui privilégie l’indépendance entre contenus et LMS. Mieux vaut donc regrouper vos grains fins en grains plus vastes, disposant de leur propre système de navigation interne. Ils gagneront en autonomie.

Bien sûr, on pourra regretter une perte de finesse dans le suivi, puisque le LMS trace la complétion et le temps passé grain par grain. Demandez-vous alors si une telle finesse de suivi est réellement nécessaire, et si oui, souvenez-vous que SCORM offre la possibilité de suivre se qui se passe à l’intérieur d’un grain (utilisation des « objectifs »).

Si vous utilisez des outils de Rapid Learning pour développer vos contenus, la question ne se pose pas puisque ces outils optent généralement pour ce type d’approche, qualifiée de « parcours mono-grain » (mono-SCO pour les techniciens).

Fini donc les grains ultra fins organisés et séquencés par des parcours SCORM. Respectez donc cette règle et la transition vers xAPI en sera facilitée le temps venu…

Utiliser SCORM en ménageant l’avenir

2 réflexions sur “Utiliser SCORM en ménageant l’avenir

  1. […] Le standard xAPI (Tin Can) est annoncé comme le successeur de SCORM. Il est donc légitime de se demander s’il faut continuer à utiliser SCORM. Pour l’instant, la réponse est oui car l’adoption d’xAPI n’en est qu’à ses balbutiements. En dehors de cas très spécifiques, vous devez donc continuer à utiliser SCORM, à condition toutefois de prendre quelques précautions…En effet, SCORM peut être utilisé de bien des manières. Certains usages ont fait leurs preuves, d’autres restent marginaux. Les créateurs d’xAPI ont tenu compte de ce retour d’expérience et la transition de SCORM vers xAPI sera d’autant plus facile que vous aurez conscience de ces tendances.  […]

Les commentaires sont fermés.