Modules e-Learning : comment obtenir un reporting utile ?

Jouez le jeu : connectez-vous à votre LMS et affichez le rapport de votre module AICC ou SCORM préféré. Demandez-vous maintenant s’il vous sert à quelque chose. Que vous apprend-t-il ? Que vous permet-il de décider ?

Des rapports qui ne servent à rien !

La plupart des rapports AICC ou SCORM que je rencontre ressemblent à ça :

S’agissant ici d’un module e-Learning ne contenant pas de test, aucun score n’est indiqué. Par ailleurs, considérons que ce module a une durée théorique de 30 minutes.

A la lecture de ce rapport, nous sommes en droit de nous poser quelques questions :

  • Eric Bernard n’a pas terminé le module. Pourquoi ? Où en est-il ? Compte-t-il reprendre plus tard ou bien a-t-il abandonné ?
  • Marc Durand l’a terminé mais bien plus vite que les autres. Disposait-il de connaissances supérieures aux autres ou bien s’est-il contenté de faire défiler les pages sans assimiler ?
  • Paul Dubois a passé beaucoup de temps sur ce module, bien plus que sa durée théorique. Etait-il particulièrement intéressé par un sujet sur lequel il s’est attardé ? A-t-il eu du mal à comprendre ce qu’il lisait ? Ou bien est-il parti boire un café avec David Muller en laissant son module ouvert ?

En tant que tuteur ou formateur, je ne retire aucune information de ce rapport qui puisse m’aider à mieux accompagner les apprenants.

Voici donc quelques astuces pour obtenir des rapports AICC et SCORM utiles…

Mesurer la progression

Pour AICC et SCORM 1.2, le « statut » indique si le module est « Non commencé », « En cours », « Terminé » (etc.). Un module est considéré « terminé » quand toutes ses pages – ou une proportion suffisante – ont été vues. Il s’agit donc d’un choix arbitraire qui peut varier d’un module à l’autre. Un module peut par exemple être indiqué « en cours » alors que seule sa dernière page n’a pas été vue.

Si vous en avez la possibilité, choisissez SCORM 2004 qui permet de mesurer la progression de l’apprenant sous forme de pourcentage.

Terminer ou suspendre ?

Les notions de statut et de progression ont une signification toute relative. Il ne suffit pas de tourner les pages d’un livre pour pouvoir affirmer l’avoir lu. En fait, le plus souvent, seul l’élève sait s’il a réellement terminé la consultation d’un module e-Learning.

Incluez à vos modules e-Learning une fonction qui permette à l’apprenant, lorsqu’il quitte le module, d’indiquer s’il considère avoir terminé sa consultation (statut = « Terminé ») ou s’il envisage de reprendre ultérieurement (status = « En cours »).

Compter le temps réellement passé

En général, le décompte du temps commence dès l’ouverture d’un module et se termine lorsqu’on le quitte. Si l’apprenant fait autre chose pendant ce temps (ex. autre fenêtre de navigateur ouverte, machine à café), le décompte continue, ce qui fausse complètement la mesure.

Incluez à vos modules e-Learning un système de mise en pause qui se déclenche automatiquement lorsque l’utilisateur est inactif pendant une certaine durée. Le temps passé à faire autre chose ne sera ainsi pas décompté.

Renverser le score

Lorsqu’un module e-Learning ne contient pas de test, en toute logique, aucun score n’est enregistré. Par ailleurs, aucun indicateur ne mesure la satisfaction de l’apprenant, ce qui est pourtant un élément essentiel pour l’évaluation de la qualité des contenus pédagogiques.

Incluez à vos modules e-Learning une fonction qui permette à l’apprenant, lorsqu’il quitte le module, d’indiquer son niveau de satisfaction et l’enregistre en tant que score.

Mesurer les objectifs

Tous les standards actuels permettent la définition et la mesure d’une série d’objectifs pour chaque modules e-Learning. Ces objectifs peuvent être exploités de diverses manières.

Il est ainsi possible d’effectuer un suivi détaillé de la progression (ex. 1 objectif par chapitre), mais aussi de mesurer diverses notions pédagogiques (ex. réactivité, précision, mémorisation, etc.) selon des mécanismes que vous définirez.

Conclusion

Comment obtenir un reporting utile ?

Si vous appliquez ces propositions, la plupart des ambiguïtés que nous avons relevées au début de cet article seront levées. Vous pourrez ainsi mieux accompagner vos apprenants. Toutefois la liste n’est pas exhaustive. A vous d’imaginer les éléments de mesure qui auront du sens dans votre dispositif.

Et bien entendu, toutes ces propositions ne valent rien si vos rapports ne présentent pas les bonnes informations de manière pertinente. N’hésitez donc pas à faire développer des rapports sur mesure si ceux de votre LMS sont insuffisants.

Modules e-Learning : comment obtenir un reporting utile ?

7 réflexions sur “Modules e-Learning : comment obtenir un reporting utile ?

Les commentaires sont fermés.