Interview LMS : ILIAS

ILIAS est un LMS Open Source né à l’Université de Cologne. Son périmètre fonctionnel est plutôt large, et malgré une histoire déjà longue (+10 ans), ILIAS reste un LMS très bien structuré. C’est un point assez inhabituel dans le monde Open Source où les produits initiaux s’enrichissent – au fil de l’eau – de nouvelles fonctionnalités développées par des communautés. ILIAS parvient à merveille à maintenir une grande cohérence grâce à une conception maîtrisée et un pilotage solide du projet.

C’est avec un grand plaisir que je reçois aujourd’hui Matthias KUNKEL, chef de produit chez ILIAS Open Source.

 

Sébastien FRAYSSE (SF) – Tout d’abord, pourriez-vous expliquer qui participe au développement d’ILIAS et comment fonctionne le projet ?

Matthias KUNKEL (MK) – Le développement d’ILIAS est financé par “ILIAS open source e-learning society” et par les clients. “ILIAS open source e-learning society” est une association de loi allemande, ouverte à toutes personnes, institutions et fournisseurs de services qui souhaitent supporter ILIAS. Le développement de nouvelles fonctionnalités est financé par les clients qui ont de nouveaux besoins. La maintenance et les évolutions principales, tout comme les problématiques d’utilisabilité, sont essentiellement financées par l’association.

Le développement du logiciel dans son ensemble est coordonné par une équipe composée du responsable des développements – Mr. Alexander Killing – et du chef de produit (moi-même). Toutes les 2 semaines, nous avons une réunion avec les principaux développeurs (en face à face ou à distance), où nous discutons des problématiques de développement et prenons les décisions. Et 2 fois par an, il y a une conférence développement d’une journée où nous discutons des sujets stratégiques, des décisions long-terme mais aussi des nouvelles fonctionnalités pour la prochaine version majeure.

SF – Qui utilise ILIAS aujourd’hui ?

MK – ILIAS ne s’adresse pas à un secteur en particulier. Il est utilisé par des universités et écoles, tout comme des entreprises et administrations publiques. C’est une preuve de sa flexibilité. Dans le sud-ouest de la France, ILIAS est utilisé avec succès par des écoles depuis des années. Je reviens tout juste d’un rendez-vous avec l’Université de La Poste où des nombreux employés ont été formés avec ILIAS. De grands industriels dans le monde utilisent aussi ILIAS pour la formation et la gestion des connaissances.

Et nous sommes bien positionnés dans le secteur militaire grâce à notre conformité SCORM. ILIAS est utilisé par plusieurs forces armées en Europe, dont la Marine française.

Grâce à sa philosophie de dépôt de contenus et à son système de gestion des droits très flexibles, ILIAS semble bien répondre aux besoins des grandes institutions. C’est pourquoi ILIAS est utilisé pour de larges déploiements en reproduisant la structure des organisations. Mais on voit aussi des PMEs utiliser ILIAS pour organiser leur support des fonctions RH comme les réservations et évaluations. Ces fonctions sont habituellement gérées par les grandes entreprises en utilisant des logiciels RH dédiés, mais onéreux… Je suis souvent surpris par la créativité de certains utilisateurs d’ILIAS. Mais cela fonctionne et les clients sont satisfaits.

SF – ILIAS a été reconnu par l’OTAN comme un logiciel sécurisé. Quelles sont en quelques mots les problématiques de sécurité auxquelles les organisations doivent penser en déployant un LMS ?

MK – Cette certification par l’OTAN a été une étape importante pour nous, tout comme pour l’OTAN. C’était la première fois qu’un logiciel Open Source était certifié pour une utilisation sur l’Intranet de l’OTAN. Ce test n’inclut par seulement l’analyse d’ILIAS en tant que tel, mais de tous les composants logiciels nécessaires à ILIAS. En général, il est important qu’un LMS supporte les paramètres standards de sécurité, comme Open Basedir, Suhosin et Safe Mode. Et un LMS doit avoir une politique d’identification des failles de sécurité. De plus, il doit y avoir un système de contrôle des accès flexible, pour pouvoir révoquer et attribuer des droits aux utilisateurs. ILIAS permet cela grâce à son système d’accès basé sur les rôles (RBAC).

SF – ILIAS 4.1 est sorti il y a quelques semaines, un an après la dernière mise à jour majeure (4.0). Quelles sont les principales évolutions amenées par ces versions ?

MK – La dernière mise à jour (4.1) compte plus de 70 nouveautés. La plupart d’entre elles sont des extensions de fonctions existantes et améliorations de l’utilisabilité. Cela inclut également quelques fonctions qui n’avaient pas pu être finies pour la version 4.0. Le seul module réellement nouveau de la version 4.1 est l’outil de réservation qui permet d’organiser les processus de réservation comme les heures de consultation, les équipements pour les cours et les classes.

La très grande majorité des développement d’ILIAS ont porté sur la consolidation et l’amélioration de diverses fonctionnalités. Nous appliquons cette politique depuis la version 4.0. Vous pouvez déjà faire beaucoup avec ILIAS mais nous souhaitons que vous puissiez le faire mieux. Par exemple : nous avons amélioré l’utilisabilité du système de gestion des droits, rendu plus simple et offrant des fonctions en 1 clic là où il en fallait plusieurs avant. Un autre exemple : nous avons un outil d’exercice depuis longtemps. Mais jusqu’à la version 4.1, il était basé sur une seule « tâche ». Pour offrir plusieurs tâches dans un cours, il fallait ajouter plusieurs exercices. Avec la version 4.1, vous pouvez ajouter autant de tâches dans un cours que nécessaire. Vous pouvez même définir certaines tâches comme optionnelles et d’autres comme obligatoires, et définir des règles comme “4 sur 6, incluant 2 tâches obligatoires”. Et vous avez un bon aperçu des résultats de tous les participants dans la section reporting. Donc il ne s’agit pas réellement d’une nouvelle fonction. Mais cela élargit les possibilités et facilite les processus de formation au quotidien.

SF – Quelles sont les principales évolutions attendues pour les prochaines versions ?

MK – La version 4.2 est planifiée pour juillet 2011 et son développement a déjà commencé. Les 2 principales évolutions seront l’intégration des fonctionnalités de e-Portfolio et la gestion des compétences. Ces 2 fonctions portent sur la documentation des processus de formation, des efforts et des résultats. A mon avis, supporter ces processus est un des grands challenges des LMS pour les années à venir. Les départements RH souhaitent en savoir plus sur les capacités des employés. Mais les utilisateurs aussi veulent pouvoir voir leurs cycles d’apprentissage dans ILIAS. Ces développements sont soutenus par des entreprises tout comme des universités, ce qui montre bien qu’il s’agit d’une demande générale des institutions de formation.

SF – Quelle est votre vision du futur d’ILIAS ?

MK – 12 ans après la version 1.0, nous sommes optimistes sur le futur d’ILIAS. Ce futur repose sur des processus de développement stables et une communauté très engagée. En dehors de cette communauté, un groupe d’utilisateurs a été constitué pour bâtir une vision pour 2015. Nous présenterons cela à notre prochaine assemblée de l’ “ILIAS open source e-learning society” en avril. ILIAS 2015 porte toujours sur le développement, la diffusion et l’utilisation de contenus pédagogiques, la communication et la collaboration. Mais il le fera mieux qu’aujourd’hui. ILIAS sera très flexible et facile à personnaliser. Il sera utilisable sur différents terminaux incluant les téléphones mobiles et sera facilement intégrable à d’autres systèmes informatiques. Parfois, ILIAS s’effacera derrière un CMS ou une autre application et sera utilisé comme moteur de gestion des processus d’apprentissage. Mais il restera simple à utiliser et – pour citer la demande de notre collègue membre du directoire Sonja Burgauer en Suisse – ILIAS sera toujours “sexy”.

SF – Allez-vous supporter la mobilité ?

MK – Cet été, nous avons commencé à explorer diverses approches. ILIAS sur mobile ne sera pas un simple « skin » mais une application spécifique. Actuellement, ce sont principalement les administrateurs qui souhaitent accéder à ILIAS sur mobile pour pouvoir gérer leurs activités indépendamment de tout poste informatique. L’apprentissage mobile est bien différent. Cela implique un nouveau type de micro-contenu, qui puisse être facilement présenté et utilisé sur mobile. Il y a 3 ans, nous avons travaillé sur un projet avec un distributeur allemand pour utiliser ILIAS dans des supermarchés. Cela fonctionnait mais nécessitait des contenus spéciaux. Je vois des avantages aux usages mobiles d’ILIAS, principalement une diffusion plus rapide des informations. L’auto-évaluation sur mobile semble aussi être un scénario raisonnable, par exemple pour suivre de courtes évaluations à temps perdu.

SF – Merci beaucoup, Matthias, pour cette interview très intéressante. J’invite nos lecteurs à visiter le site Web d’ILIAS pour en savoir plus. A voir aussi, le site Web ilias-lms.com.

Interview LMS : ILIAS