Interview LMS : MindOnSite

Il y a un peu plus d’un mois, TrainingIndustry.com publiait son Top 20 des éditeurs de plateforme, parmi lesquels figurait, au beau milieu des éditeurs américains, une exception européenne : MindOnSite.

MindOnSite (MOS) est un éditeur suisse proposant, outre un outil de création de contenu gratuit (MOS Solo), un LMS puissant et respectueux des normes e-Learning : MOS Chorus.

C’est avec un très grand plaisir que je reçois aujourd’hui Elodie PRIMO, Managing Director de MOS-MindOnSite…

Pouvez-vous nous donner quelques tendances sur l’évolution de la demande depuis le début de l’année 2010 ? Comment se comporte le marché des LMS ?

[quote]Le marché des LMS-LCMS ne cesse d’évoluer, avec un nombre de fonctionnalités proposées toujours plus important.

Le comportement des utilisateurs finaux a changé. On est passé de la notion de « push » de la formation vers l’utilisateur à la notion de « pull » où l’on capitalise les connaissances dispersées au sein des ressources humaines de l’entreprise. Sous l’impulsion des médias sociaux le concept de co-création est désormais utilisé par les entreprises pour développer de nouveaux produits, identifier de nouveaux besoins, communiquer ou former. A la base de toute co-création, on trouve les communautés internes ou externes (clients et partenaires).

Il ne s’agit plus seulement de diffuser des contenus en ligne, mais de mettre en place des espaces de partage de la connaissance formels et informels avec notamment des fonctionnalités de communication telles que bases de connaissances, wiki, blogs, forums, chat, etc.

De plus en plus, les organismes souhaitent aussi pouvoir intégrer de nouvelles technologies dans la formation à distance, comme les classes virtuelles, que nous proposons aussi en partenariat avec les leaders de leur secteur comme Webex, permettant d’allier l’échange synchrone à la formation en ligne par exemple, ou encore la possibilité de se former en « mobile learning » grâce au mode déconnecté ou via son smart phone ou son tablet PC.

Le marché des LMS-LCMS est donc aussi voué à évoluer en fonction de l’apparition des nouveautés technologiques, mais aussi en fonction des demandes clients, ce sont eux qui constituent notre principale source de R&D et qui nous inspirent !

D’un autre côté, les organismes souhaitent aussi de plus en plus de rapidité, de flexibilité et de personnalisation dans la mise en place de la formation. Le modèle en SaaS (Software as a Service) séduit les PME soucieuses d’adapter leur budget à l’évolution de leur projet avec des services personnalisés respectueux de la culture et charte d’entreprise. MOS rencontre un succès croissant dans les projets Business notamment au niveau de la formation des forces de ventes au niveau pharma, télécom ou services. Notre avantage une plateforme qui se déploie rapidement avec du paramétrage et des services modélisés.[/quote]

MOS-MindOnSite a intégré le groupe Demos il y a maintenant plus d’un an. Cela a-t-il influencé vos orientations ? Quels bénéfices en tirez-vous ?

[quote]Demos était notre client avant que nous intégrions le groupe et avait déjà influencé notre développement sur des aspects fonctionnels particuliers aux organismes de formation. MOS fait partie intégrante de l’offre Demos qu’il s’agisse des formations clé en main, sur mesure ou des services globaux de gestion des ressources humaines.

Intégrer un groupe leader a notamment permis d’augmenter notre visibilité à un niveau international, et de bénéficier de synergies avec les différentes filiales du groupe sur plusieurs projets clients. Demos investit dans le développement de MOS au niveau R&D et nous donne accès direct à des services internes d’appui juridique, marketing, communication et formation.[/quote]

Votre LMS, MOS Chorus, couvre à présent la plupart des fonctions de collaboration utiles à une approche de type Social Learning. Vos clients sont-ils mûrs pour ce genre d’approche ? Un exemple d’application en entreprise ?

[quote]En effet, notre approche est orientée vers les fonctions de collaboration, car nous considérons qu’un LMS-LCMS ne doit pas être un outil unidirectionnel vers l’apprenant, mais plutôt un service d’échange entre d’un côté l’apport de connaissances, et de l’autre un espace de communication virtuel facilement accessible aux apprenants, pour poser des questions, partager des idées ou travailler en groupe, même à distance ! La formation en ligne permet à un apprenant de se former à son rythme, mais elle ne doit pas pour autant l’isoler des autres ! Les fonctions de collaboration sont donc une alternative pour entrer en contact et faire partager les expériences et les savoirs entre participants.

L’Oréal a souhaité valoriser l’action de la communauté Supply Chain et faciliter les échanges entre les différents acteurs éparpillés dans le monde entier. Le Campus offre des formations Blended Learning et des outils collaboratifs comme des forums publics et privés, un wiki, des news, un service pour contacter les experts L’Oréal, etc.

Nos clients sont demandeurs de cette approche – à des niveaux d’utilisation différents selon la culture d’entreprise – car elle permet de faire fructifier la connaissance en interne en abolissant la notion d’éloignement géographique. Ce sont aussi des outils que les gens ont l’habitude d’utiliser au quotidien dans leur vie personnelle, comme les bases de connaissances et les blogs thématiques que les experts nourrissent, le chat, etc., et sont donc de plus en plus facilement transférables dans la vie professionnelle.

Un autre exemple d’application est la Communauté de Pratique InCOrPorate, sous MOS Chorus, qui regroupe des sociétés privées (Generali, Nestlé, Sanofi Aventis, Truffaut…) et des universités suisses notamment, et qui a pour vocation de partager les best practices sur les questions de formation mixte (blended learning). C’est un espace d’échanges interentreprises, où chaque personne peut poser des questions et récolter des conseils.[/quote]

MOS semble être en pointe sur le Mobile Learning. Comment MOS Chorus répond t-il aux besoins de mobilité ? Quelques mots sur un exemple de projet client ?

[quote]MOS répond aux besoins des utilisateurs nomades depuis de nombreuses années. Nous avons commencé très tôt avec le mode déconnecté. MOS Solo pour les concepteurs de contenus eLearning et MOS Player pour les apprenants. Un logiciel pour télécharger et jouer les cours en local avant de les synchroniser en un clic lorsqu’une connexion est à nouveau disponible avec MOS Chorus.

Plusieurs clients l’utilisent fréquemment, comme des sociétés pharma pour les visiteurs médicaux, des compagnies d’assurance pour leurs forces commerciales ou encore le personnel navigant chez AirFrance.

Pour les applications Mobile Learning comme les smart phones et les tablets PC, ce sont notamment l’iPhone et l’iPad qui sont plébiscités chez nos clients. Le Mobile Learning sur téléphone n’a pour le moment pas vocation à remplacer la formation en ligne sur PC, mais il permet de diffuser de petits contenus informatifs ou des quiz très facilement, et donc de se former en quelques minutes, où qu’on se trouve ! Nous avons par exemple un opérateur téléphonique, qui propose cette méthode à ses vendeurs en magasin, ce qui permet d’avoir de l’information rapidement sans monopoliser de poste informatique.

Concernant l’iPad, la taille de son écran n’impose pas de limites à la formation. Côté applicatifs MOS il suffit juste d’adapter les tailles des interfaces plateforme et styles des parcours de formation. L’avantage de nos éditeurs d’interfaces ou de contenus c’est qu’ils ne s’appuient pas sur la technologie Flash encore mal supportée par les technos mobiles.

Le Groupe Demos met aussi à disposition de tous via son site internet une centaine de contenus Pocket Campus en podcast, prévus pour être lus sur téléphonie mobile. Ces petits contenus thématiques sont des interviews vidéo d’experts qui apportent des points de vue et conseils sur des sujets variés, il s’agit plus ici de formation informelle, où chacun y puise ce qu’il souhaite.

De l’envoi de simple SMS d’information à de la télé-distribution de cours, la vraie efficacité de ces outils repose sur la cohérence et la performance du dispositif global de formation auxquels ils sont associés.[/quote]

MOS Chorus est reconnu pour avoir été le premier éditeur du marché francophone à supporter SCORM 2004. De votre expérience, quelle est la part de vos clients qui exploitent réellement le potentiel de SCORM 2004 (e.g. séquencement & navigation) ?

[quote]En effet, MOS Chorus est un LMS-LCMS « natif » SCORM, ce qui signifie que notre plateforme a été conçue pour gérer les apports de SCORM et les exploiter au maximum.

Les applications concrètes de SCORM 2004 :

  • créer des parcours dynamiques
  • enregistrer précisément les résultats des parcours et le détails des réponses aux questions des évaluations
  • valider des objectifs ou des compétences
  • mettre en place des cursus de formation mixte

Dans le CMS Les concepteurs ont la possibilité de définir la manière dont l’apprenant peut enchaîner les activités. Le LMS contrôle la navigation entre les activités.

Les outils de création et de diffusion MOS masquent la complexité de SCORM 2004.

Environ deux tiers de nos clients exploitent ces fonctionnalités.[/quote]

Quels sont vos prochains axes de développement ?

[quote]MOS sort la version 035 le 22 novembre prochain avec des notifications mail et SMS encore plus fines et personnalisées, des améliorations dans les fonctionnalités de Social Networking comme les pages personnelles, des finesses supplémentaires au niveau reporting. Au niveau du CMS, des nouvelles fonctionnalités comme la compilation multiple pour publier en un clic une formation en ligne en plusieurs versions graphiques (très utile pour les organismes de formation !).

Nous intégrons systématiquement les besoins clients pour faire évoluer nos solutions et organisons régulièrement des clubs utilisateurs, en France et en Suisse, afin de stimuler les rencontres et les échanges entre nos clients.

Dans les prochaines versions, nous enrichirons les web services afin de faciliter encore plus l’intégration SIRH ainsi que les fonctionnalités de gestion de compétences et de création de contenu. La tendance va aussi dans le sens de l’élargissement des fonctionnalités gestion des talents. Nous allons aussi renforcer nos partenariats avec des éditeurs complémentaires et leaders sur leur marché.[/quote]

Merci Elodie pour toutes ces réponses. Il ne me reste plus qu’à recommander à nos lecteurs le site Web de MOS. A bientôt pour une nouvelle interview…

Interview LMS : MindOnSite