Tendances LMS : individualisation

Pourquoi individualiser la formation ?

Chaque individu est unique. Unique dans ses compétences, unique dans ses objectifs, unique dans sa sensibilité et ses habitudes de travail. L’individualisation consiste à tenir compte de cette unicité pour améliorer l’efficacité pédagogique.

Interface utilisateur individualisée

Puisque chaque apprenant est unique, il peut légitimement aspirer à un environnement de travail – une interface utilisateur – qui lui corresponde. Les technologies issues des portails d’information grand-public le permettent et les éditeurs de LMS s’en sont emparés.

CLIX 2010 est individualisé. Comme avec iGoogle, l’apprenant conçoit son propre environnement d’apprentissage. La première page du LMS est un tableau de bord organisé en plusieurs colonnes. De là, l’apprenant peut décider ce qu’il souhaite afficher : les cours auxquels il s’est enregistré, les news, prochains événements… Ce portail d’entrée fournit un accès centralisé aux cours, fonctions et contenus en 1 click. –Marco Kelting, IMC

D’un point de vue ergonomique, Syfadis Suite intègre toutes les nouveautés du web et garantit la plus grande souplesse de paramétrage de la plateforme, avec l’utilisation de « webparts » qui permettent à chaque utilisateur de concevoir aisément ses écrans par simple « drag and drop » à l’image de Netvibes ou iGoogle. Autre atout non négligeable : l’utilisateur va pouvoir créer et personnaliser ses propres tableaux de bords et analyses ! –Pierre Berthou, Syfadis

Plans de formation individualisés

Les approches traditionnelles de la formation s’appuient sur la mise à disposition de programmes pédagogiques prédéfinis. Les approchent individualisées s’appuient sur une analyse des compétences réelles et attendues d’un individu. De cette analyse découle un plan de formation adapté à chaque individu.

Les entreprises sont de plus en plus confrontées à des problématiques métiers et souhaitent mettre en place des cursus individualisés de formation : tout cela passe par une analyse des compétences nécessaires pour exercer son métier ! –Pierre Berthou, Syfadis

Apprentissage informel

Et si l’apprenant était le plus à même de déterminer ce qui est bon pour lui ? C’est sur ce postulat que repose l’apprentissage informel. En dehors du cadre imposé (formel), l’apprenant se forme au gré de ses besoins, par consultation de contenus ciblés ou échange avec ses collaborateurs. C’est une démarche individuelle qui s’inscrit dans une logique globale de gestion des connaissances.

Le comportement des utilisateurs finaux a changé. On est passé de la notion de « push » de la formation vers l’utilisateur à la notion de « pull » où l’on capitalise les connaissances dispersées au sein des ressources humaines de l’entreprise. (…) Il ne s’agit plus seulement de diffuser des contenus en ligne, mais de mettre en place des espaces de partage de la connaissance formels et informels avec notamment des fonctionnalités de communication telles que bases de connaissances, wiki, blogs, forums, chat, etc. –Elodie Primo, MindOnSite

Les contraintes budgétaires et le changement de génération des travailleurs, composé de travailleurs plus jeunes qui sont plus familiers à la formation “juste-à-temps” (par opposition à une formation plus structurée), conduisent à une demande accrue pour l’incorporation de mécanismes d’apprentissage informel. –Jeff Kristick, Plateau Systems

Tendances LMS : individualisation

Une réflexion sur “Tendances LMS : individualisation

Les commentaires sont fermés.