Hébergement d’un LMS : avantages et inconvénients des différents modèles

Pour ce 3ième billet sur l’hébergement des LMS, passons en revue les avantages et inconvénients des modèles SaaS, ASP et Behind-The-Firewall, comme l’illustre l’image ci-dessous.

LMS Hosting Models Pros and Cons

  • Coûts – Sur ce plan, le modèle SaaS se défend particulièrement bien en étant compétitif et abordable par les petites et moyennes organisations, ainsi que pour la mise en œuvre de projets tests, sans engagement sur l’avenir. Il en découle donc une meilleure maitrise des risques. Le mode BTF se confronte à une logique d’investissement – impliquant de ce fait des processus d’achat plus lourds – ainsi qu’à une évaluation délicate des coûts cachés (humains, matériels, logiciels, services).
  • Mise en œuvre – Le modèle SaaS est rapide à mettre en œuvre et s’appuie sur les meilleures pratiques développées par une équipe dédiée et expérimentée, contrairement au mode BTF qui reposera presque entièrement sur les compétences et disponibilités de votre service informatique. En revanche, il est important de vérifier les éventuelles limites liées à l’intégration du LMS avec les autres systèmes (RH, ERP). De même, le périmètre fonctionnel à court et long terme devra être vérifié pour éviter les développements spécifiques, alternative qui reste toujours possible en mode ASP et BTP.
  • Maintenance – Si le mode SaaS présente l’intérêt d’inclure toutes les notions de mise à jour, mineures comme majeures, de manière transparente, la planification des périodes de maintenance et leur impact sur le taux de disponibilité du LMS sont à vérifier, surtout si votre organisation s’engage sur ces points auprès de ses propres clients. Les modes ASP et le BTF sont de ce point de vue sous contrôle du client. Attention toutefois à l’impact de la maintenance sur les personnalisations qui pourraient être développées.
  • Sécurité – La capacité d’un éditeur à sécuriser vos données en mode SaaS et ASP devra être rigoureusement vérifiée si ce point est important pour vous. Cela regroupe la sécurisation des données de suivi de la formation, notamment sur vous opérez dans un secteur fortement règlementé, mais aussi les contenus eux-même, du fait d’une potentielle confidentialité ou sensibilité. Dans certains cas, la question de la sécurité des données sera éliminatoire pour le mode SaaS (confidentialité des contenus, par exemple pour le secteur militaire).

Conclusion : nous voyons bien que la forte progression du modèle SaaS repose sur de réels avantages. Les modes ASP et BTF restent toutefois des solutions pertinentes dans certaines situations, notamment pour de grandes organisations qui souhaitent garder le contrôle sur leurs application et données associées.

Hébergement d’un LMS : avantages et inconvénients des différents modèles