Tendances LMS : gestion des contenus

Le retour du contenu roi

« Content is king ! » avait-on l’habitude de dire il y a quelques années, avant que les activités collaboratives et échanges sociaux n’éclipsent pour un temps l’importance des contenus. Mais il semble que cet adage retrouve de la vigueur. Les contenus sont à nouveaux perçus comme un élément fédérateur.

Les organisations réalisent de plus en plus que la valeur est dans le contenu pédagogique, qu’il soit relatif à leurs produits, leurs services ou leurs processus. (…) De plus en plus d’organisations souhaitent adopter un LCMS pour développer, gérer, maintenir et diffuser les contenus pédagogiques. Les organisations globales souhaitent aussi exploiter les capacités du LCMS pour diffuser des contenus pédagogiques cohérents au-delà des zones géographiques et des langues tout en permettant les traductions et personnalisations locales. –Bas Kramer, Outstart

Vers une gestion de la connaissance

Face aux approches qui consistaient à privilégier la pérennité des contenus et leur réutilisation dans un cadre standardisé (SCORM/AICC), des logiques plus flexibles se développent. C’est le temps du « Rapid Learning », des contenus facilement modifiables, du développement collaboratif. L’essentiel n’est pas la durée des contenus, mais leur existence pour formaliser et partager des connaissances.

D’un point de vue purement “transfert de connaissances”, quand le LCMS (avec ses fonctionnalités de création de contenu) est inclus au LMS, il n’y a pas besoin d’importer des contenus SCORM. Tout ce que les auteurs ont à faire est de publier dans le système par un simple clic. Cela permet de gagner beaucoup de temps et facilite les mises à jour. –Maria van Vlodrop, CertPoint

Sous l’impulsion des médias sociaux le concept de co-création est désormais utilisé par les entreprises pour développer de nouveaux produits, identifier de nouveaux besoins, communiquer ou former. A la base de toute co-création, on trouve les communautés internes ou externes (clients et partenaires). Elodie Primo, MindOnSite

Les éditeurs investissent

L’essor des contenus pour mobile et les nouvelles possibilités de développement collaboratif justifient de nouveaux investissements. La plupart des éditeurs complètent leur LMS par des solutions orientées contenu, que ce soit par croissance interne, acquisitions ou partenariats.

Ce rachat a permis de créer une véritable suite logicielle intégrée pour créer et diffuser des formations en ligne. A l’instar du LMS, Mohive permet de travailler dans un environnement multilingue et multiacteurs. (…) Ce logiciel rend nos clients autonomes dans la création de leurs contenus métiers. –Vincent Desnot, Epistema

Nos clients montrent un très fort intérêt pour la mobilité, tant et si bien que nous avons fusionné l’an dernier avec Hot Lava Software (…). Hot Lava Mobile permet de développer, diffuser et tracer des applications mobiles pour la formation, le support de la performance, les sondages, évaluations et la communication. –Bas Kramer, Outstart

Lectora a été ajouté à la solution CaaS pour élargir les capacités d’iContent. Lectora Online est inclus au service iContent pour apporter une solution de développement de contenu à la liste des services.–Jeff Kristick, Plateau Systems

Emergence de nouveaux modèles économiques

L’essor des contenus ouvre la voie à de nouveaux modèles économiques s’inspirant notamment du modèle SaaS. Les outils sont accessibles en ligne, à la location, et les contenus sont directement intégrés au LMS.

Nous constatons un intérêt grandissant pour notre solution iContent (content-as-a-service). De plus en plus de clients trouvent cette solution bénéfique et économique car elle leur permet d’acquérir, et/ou de développer uniquement le contenu dont ils ont besoin (au lieu d’acheter des packages de contenus comme ils en ont l’habitude). Les clients sont libérés des soucis de gestion des contenus et d’administration car c’est une solution intégrée, qui inclut aussi bien l’hébergement que la création des contenus, leur test, leur validation et leur diffusion. –Jeff Kristick, Plateau Systems

Tendances LMS : gestion des contenus

Une réflexion sur “Tendances LMS : gestion des contenus

Les commentaires sont fermés.