Où en est xAPI en ce début 2018 ?

Où en est xAPI en ce début 2018 ?

  • xAPI
760 507 Sébastien FRAYSSE

L’année 2017 s’achève et elle a été riche en événements pour le nouveau standard du Digital Learning. 4 ans après sa sortie officielle, xAPI renforce inexorablement sa position de leader dans le domaine de la standardisation des données issues de la formation. Voyons ce qui a changé au cours de ces derniers mois.

Programme de certification

En 2017, ADL a lancé la « Test Suite », une application permettant d’assurer les tests de conformité d’un LRS. Elle s’accompagne d’un programme de certification géré par ADL. 8 mois après son lancement, pas moins de 15 LRS ont été officiellement reconnus conformes (dont Trax LRS). C’est le signe que le LRS n’est plus un simple concept, mais bien une nouvelle catégorie de produits qui se développe rapidement dans le paysage du Digital Learning.

Profils xAPI

En 2017 a été lancé un groupe de travail sur la standardisation des « profils xAPI ». Derrière ce terme se cache la volonté de préciser les règles de mise en oeuvre d’xAPI en fonction des contextes d’utilisation. Exemples de profils : SCORM, CMI5, Serious Games, vidéo, etc. Ce travail marque une étape importante dans l’adoption du standard. Alors qu’xAPI se voulait très générique, les profils xAPI précisent les usages et favorisent ainsi une plus grande interopérabilité.

Entrée à l’IEEE

La seconde moitié de l’année 2017 a été marquée par le lancement d’un groupe de travail sur xAPI à l’IEEE – nommé TAG xAPI – dont le but est d’émettre des préconisations techniques pour faciliter l’adoption du standard. Pour ceux qui ne connaissent pas l’IEEE, il s’agit du principal organisme de standardisation des technologies de l’information. Il s’agit donc là d’une vraie reconnaissance internationale.

Orientations d’ADL

ADL, qui est à l’origine de SCORM et xAPI, est un donneur d’ordre influent aux Etats Unis. Ses décisions ont un impact considérable sur le marché du Digital Learning puisque les éditeurs qui souhaitent travailler pour le secteur de la défense doivent s’y conformer. Après une période d’incertitude liée aux aléas de politique intérieure, ADL a confirmé sa stratégie de développement centrée sur les Learning Analytics et fondée sur xAPI. Cette décision très attendue pérennise les efforts de développement du standard.

Conclusion

La généralisation d’un standard aussi structurant qu’xAPI est un processus long, qui nécessite un support important, aussi bien au niveau politique que communautaire. L’année qui s’achève a montré qu’xAPI bénéficiait de ce support. 2018 peut commencer en toute sérénité !

Quelques liens utiles :

Vous avez aimé cet article ?

Pour recevoir les prochaines publications par email, ainsi que des nouvelles du projet Trax LRS, inscrivez-vous :

Sébastien FRAYSSE

xAPI, Trax LRS, Learning Analytics, Moodle, Laravel

Contacter par email
4 commentaires
  • Bonjour Sébastien,

    Merci pour cette synthèse utile. Sais-tu s’il est prévu un profil xAPI qui s’intéresserait plus particulièrement aux activités tutorales ?

    Bien cordialement,
    Jacques

  • Bravo Sébastien pour ta synthèse, il serait intéressant de distinguer le profil CMI-5 et SCORM pour le suivi des activités e-Learning. Quelques outils auteurs commencent a annoncer le support de CMI-5 … l’année 2018 s’annonce riche sur ce terrain.

    PH

    • Merci PH pour ce retour. En effet, CMI5 vs SCORM est un sujet à part entière. D’un côté, SCORM fait l’objet d’un profil xAPI (en partie redondant avec CMI5). D’autre part, SCORM va continuer à exister sous sa forme d’origine, en coexistance avec xAPI. J’épingle le sujet dans les idées de futurs articles !
      L’évolution des outils auteurs va en effet être déterminante dans cette transition. N’hésite pas à partager les news ici même.

Laisser un commentaire

Sébastien FRAYSSE

xAPI, Trax LRS, Learning Analytics, Moodle, Laravel

Contacter par email