Certification et conformité AICC des LMS

Il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion d’effectuer une étude et des tests de conformité AICC assez poussés pour un de mes clients, une expérience pleine d’enseignements dont je souhaitais partager certains aspects dans ce billet.

Je ne rentrerai pas ici dans les détails historiques ou techniques de l’AICC, ni dans les motivations de se conformer à un tel standard. Je rappelle simplement qu’il s’agit d’une des 2 principales normes e-Learning, l’autre étant SCORM.

Commençons par un état du marché…

LMS-AICC

Sur notre sélection de LMS :

  • Les éditeurs généralistes et spécialisés (hors France) déclarent presque tous être conformes. Environ la moitié d’entre eux ont été certifiés à un moment ou à un autre par l’AICC (un seul a encore une certification valide).
  • Les éditeurs français déclarent presque tous être conformes mais n’ont pas fait de démarche de certification auprès de l’AICC : un seul d’entre eux a été certifié dans le passé (certification expirée).
  • Les LMS Open Source et Rapid LMS semblent pour moitié être conformes, mais aucun n’est certifié.

Si la conformité AICC est un critère de sélection important pour vous (par exemple parce que vous disposez déjà de contenus AICC), les éditeurs généralistes et spécialisés offrent donc plus de garanties. Cela n’exclut pas les acteurs se disant conformes (et non certifiés), français notamment. Toutefois, je vous recommande très fortement de vérifier cette conformité.

Sachez en particulier que…

  • Le fait d’annoncer une conformité AICC n’engage que les propos du vendeur.
  • Une certification par l’AICC apporte des garanties supplémentaires, mais celles-ci ne portent que sur une partie de la norme.
  • Annoncer une conformité ne suffit pas. Il faut préciser la version de la norme supportée et ses options. L’AICC définit en particulier 3 niveaux de conformité et 2 protocoles de communication dont un est optionnel.
  • Une analyse détaillée des éléments facultatifs supportés est nécessaire, notamment en ce qui concerne les informations échangées entre le LMS et les contenus.
  • Des tests d’intégration sont indispensables pour valider une solution. Des contenus “standards” permettront de valider le fonctionnement du LMS. Des contenus “maison” permettront de valider vos développements.
Certification et conformité AICC des LMS