4 stratégies pour l’apprentissage et le support de la performance

Retour sur une vision d’onlignment qui, sur son très bon blog (en anglais), expose 4 stratégies à mixer et à doser judicieusement dans vos dispositifs de formation.

1. Exposition – C’est une transmission d’information de manière complètement cadrée pour le formateur et/ou expert, sans réellement s’attacher aux spécificités de l’apprenant, dont le rôle est essentiellement passif. Exemples : conférences et présentations (face à face ou à distance), mais aussi médias offline ou online (texte, image, animation, audio, vidéo, etc…). C’est une stratégie centrée sur le contenu.

2. Instruction – La transmission d’information est toujours cadrées par le formateur et/ou expert, mais cette fois, on s’intéresse à l’apprenant, ou tout du moins à ce qu’il est supposé apprendre. On définit des objectifs de formation vers lesquels on tente d’amener l’apprenant. Exemples : ateliers, travaux pratiques, supports multimédia interactifs, évaluations, etc… C’est une stratégie centrée sur le formateur/l’expert.

3. Découverte guidée – Stratégie assez proche de l’instruction, mais cette fois, au lieu d’aller du théorique au pratique, du général au spécifique, on fait l’inverse. On part de l’expérimentation et/ou d’une découverte d’information savamment orchestrée pour aller vers une consolidation générale et théorique. Exemples : laboratoire, simulation, scénarios, études de cas, etc…

4. Exploration – Stratégie réellement centrée sur l’apprenant qui est libre d’accéder à des ressources fournies par les formateurs et/ou experts, mais aussi par des tiers. Il s’agit d’un mode plus informel, d’une stratégie de “pull” plus que de “push”, plus flexible et moins structurée.

Bien entendu, la stratégie doit être définie en fonction du contexte, du type de population et des objectifs. Les détails sur le blog d’onlignment

4 stratégies pour l’apprentissage et le support de la performance